Maintenance défibrillateur : ce qu’il faut savoir !

Un défibrillateur est un appareil très utile pour la prise en charge des cas d’arythmie cardiaque. Il est essentiel qu’il soit opérationnel à tout moment étant donné qu’il peut aider à sauver des vies. Connaître les particularités d’un défibrillateur et pouvoir en assurer la maintenance est très important. Voici quelques informations utiles sur le sujet. 

Quels sont les critères de choix d’un défibrillateur ?

On distingue deux types de défibrillateurs à savoir : le défibrillateur semi-automatique et le défibrillateur entièrement automatique. Pour choisir un bon défibrillateur, il faut s’intéresser à la sensibilité de l’amplificateur ou seuil d’asystolie, à l’adaptation de la puissance de chocs délivrés, à la facilité d’utilisation, au délai d’intervention et à la fréquence des auto-tests. Il faut aussi analyser l’indice de protection, essayer de savoir s’il y’a une fonction multilingue et s’intéresser au prix des consommables. Les vendeurs en ligne vous donnent la possibilité d’apprécier les caractéristiques des modèles disponibles. Si vous avez besoin d’un professionnel, vous pouvez faire appel à Defibril.

A voir aussi : Les avantages d'un portail en aluminium : on fait le point !

Comment effectuer la maintenance d’un défibrillateur ? 

La maintenance d’un défibrillateur permet d’éviter d’éventuels travaux de rénovation très coûteux. Elle implique une révision annuelle. Différents éléments doivent être analysés durant cette révision. Il s’agit des batteries, des électrodes, de la puissance de la décharge électrique et de l’état général du défibrillateur. Concernant les batteries du défibrillateur, il faut qu’elles soient puissantes et durables.

Concernant les électrodes du défibrillateur, il faut les changer après qu’elles aient été ouvertes ou après la date de péremption. La puissance de la décharge électrique est évaluée par des professionnels. Vous pouvez les contacter en cas de besoin. Pour ce qui est de l’état général du défibrillateur, il comprend l’analyse de l’appareil complet, le fonctionnement du voyant qui signale la réussite de l’auto-test, le contrôle de la date de péremption des électrodes et de l’état de l’armoire de protection du défibrillateur. 

A lire en complément : Le thermostat connecté, pour une révolution de votre chauffage